(Ré)écoutez l’émission Étonnez-moi Benoît de Benoît Duteurtre avec Erik Orsenna sur France Musique du samedi 22 février 2020

Avec Erik Orsenna de L’Académie Française : « La grammaire, c’est le solfège du monde »

(Ré)écoutez l’émission du 22 février 2020 :

 

« Mon père était fou de Leonard Cohen. Il m’a toujours appelée comme dans la chanson : Souzann. Vous vous souvenez : and you know that she’s half crazy… But that’s why you want to be there, Souzann… Drôle de prononciation, non ? Peut-être un désir d’Angleterre ? »

Erik Orsenna

Erik Orsenna , © Académie Française

« De tout ce qui vit, de toute créature, tu feras entrer dans l’arche deux membres de chaque espèce pour leur conserver la vie avec toi. »

Genèse VI, 19

Éditions Gallimard

 

Erik Orsenna : « Briser en nous la mer gelée » Éditions Gallimard

Éditions Gallimard

— Alors n’oubliez pas l’opérette de Johann Strauss fils. La Chauve-Souris. Il paraît que c’est son chef-d’œuvre. L’histoire d’une passion impossible.
— Tout à fait ce qui me convient.
— J’adore les Strauss, pas vous ? Quel dommage !
— Et pourquoi donc ?
— On ne danse plus la valse.
Et elle se lança dans un vibrant hommage au rythme à trois temps. Il n’achève rien, n’est-ce pas ? Il laisse en suspens. Il appelle la suite, il entraîne, au risque de tourner la tête. Vous, vous êtes du genre à aimer vous tourner la tête ! Vous me promettez de revenir après ? …Je ne tins parole que bien plus tard, après toutes les péripéties heureuses et malheureuses qui suivirent et que je vais vous raconter.
Trop tard, me fut-il répondu à Sainte-Geneviève. La demoiselle dont vous parlez n’avait pas une vraie vocation des livres. Si le cœur vous en dit, elle joue en ce moment un petit rôle dans La Périchole, oui, à l’Opéra-Comique.
Mais ne brûlons pas les étapes.
Pour l’heure c’est un Gabriel enjoué qui compose le code censé ouvrir la porte de l’immeuble où l’attend son destin.
Il se sent prêt, chiroptèrement parlant. Et dans la rue Vicaire (IIIe arrondissement de Paris), il vient d’esquisser, sous le regard médusé des pigeons, quelques pas de valse. Cette danse qui appelle la suite, au risque de tourner la tête. Un, deux, trois. Un, deux, trois. Un, deux, trois.

Verlhac Éditions

« Erik Orsenna/ André Tubeuf : « Du Mariage aux Noces. Beaumarchais et la musique & Souvenirs de comtesses élyséennes » sixième opus des Chroniques de Théâtre des Champs-Elysées Verlhac Éditions

Le premier essai explore les relations de Beaumarchais avec la musique et l’influence qu’a exercée « Le mariage de Figaro » sur les Noces de Lorenzo Da Ponte. Le second porte sur les interprétations du personnage de la comtesse dans l’opéra de Mozart né de l’œuvre théâtrale

Éditions Stock

Erik Orsenna : « Beaumarchais, un aventurier de la liberté » Éditions Stock

Un portrait de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (1732-1799), célèbre pour ses pièces de théâtre, Maître de musique auprès des filles de Louis XV, lieutenant général des chasses, administrateur de la Compagnie des eaux, armateur, marchand d’armes, espion à Londres, révolutionnaire malgré lui, inventa l’échappement à double virgule dans les mécanismes horlogers.

Erik Orsenna, auteur de « L’Exposition coloniale «  Prix Goncourt 1988, « Longtemps, de Madame Bâ » & de « Mali, ô Mali ». Des précis de mondialisation, dont : « Voyage aux pays du coton (2006) », des biographies : « André Le Nôtre, Portrait d’un homme heureux (2000) » & Louis Pasteur « La Vie, la Mort, la Vie (2015)« . Des contes célébrant la langue française dont : « La grammaire est une chanson douce (2001)« . Entré à l’Académie française en 1998, il occupe le siège de Louis Pasteur et d’Émile Littré. Erik Orsenna, le site

L’équipe de l’émission :
Benoît Duteurtre Production
Christine Amado Réalisation
Annick Haumier Collaboration
Marie Chauveau (INA) Collaboration
Romain Couturier (Discothèque RF) Collaboration

(Ré)écoutez l’émission précédente avec Frédéric Longbois.

(Ré)écoutez l’émission suivante en public à la 57e édition du Salon de l’Agriculture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.