Benoit Duteurtre, En Marche !, Jérôme Béglé, Le Point, 17 septembre 2018

Benoit Duteurtre, En Marche, Jérôme Béglé, Le Point, 17 septembre 2018Lecture d’automne #1 : des romans vrais !

Voici quatre livres qui vous feront mieux comprendre, mais pas forcément apprécier, la société et l’époque dans lesquelles vous vivez.

Qu’est-ce qu’un bon livre ? Des centaines d’universitaires se sont succédé pour proposer des théories plus ou moins convaincantes afin de distinguer le bon grain de l’ivraie. Nous ne nous embarrasserons pas de ces études savantes. Un bon livre doit nous faire voyager en première classe dans notre époque. Assurément, les quatre romans (ou assimilés) ci-dessous répondent à ces critères simples mais si difficiles à réunir.

Gilles Martin-Chauffier (en lice pour le Goncourt et le Renaudot ) décortique cette France qui aime tant les emballements et les psychodrames; Serge Joncour sonde le Quercy reculé et ses légendes vivaces ; Vanessa Schneider ressuscite sa cousine Maria bousillée par le cinéma et des parents indifférents tandis que Benoît Duteurtre se moque des paradis autoproclamés où l’on préfère les intérêts des minorités aux libertés de chacun.

Un jeune et ambitieux député français passe quelques jours dans un ex-pays du bloc de l’Est réputé pour avoir poussé à son « climax » les revendications des minorités, la mise en scène de toutes les lubies modernes. Villes sans voitures, exaltation de la nature, organisation des Jeux olympiques trans, gay et LGBT, facilités accordées aux handicapés, recyclage des déchets, démocratie parfaite, la Rugénie est le modèle des progressistes, un pays dont il est de bon ton de s’inspirer. Évidemment, la réalité est bien moins rose. Certes, le centre de la capitale est un beau (quoique) dépliant publicitaire, mais quelques kilomètres plus loin la révolte gronde, les relais du Silence (fierté du pays) sont assourdis par des motards autorisés à slalomer le week-end dans les chemins creux de cette zone montagneuse. Tout prêt à devenir le porte-parole zélé de ce paradis moderne, Thomas déchante rapidement. En marche ! se moque allégrement de ces intellectuels de l’après-guerre qui voyaient dans l’URSS l’aboutissement de leurs délires et de ceux qui portaient au pinacle la Chine de Mao ou certains de nos contemporains qui lorgnent vers le Venezuela. Le livre est également – et peut-être avant tout – un coup de canon tire pour réveiller les jeunes députés convaincus qu’ils évoluent dans le camp du bien, qu’ils vont vraiment changer la France, qu’ils incarnent le nouveau monde, qu’avant eux les ténèbres couvraient l’Hexagone ou encore persuadés qu’ils apportent la lumière aux naufragés de la Ve République… Benoit Duteurtre excelle dans ces fables sociéto-philosophiques.

Jérôme Béglé

En marche ! de Benoît Duteurtre (éditions Gallimard), 213 pages, 18,5 euros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.