« Dernières nouvelles du franglais » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1339 du 10 au 16 novembre 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE Dernières nouvelles du franglais Une petite blessure se produit dans mon oreille, chaque matin, tandis que je bois un café en écoutant les informations. Déroulant le programme du journal, le présentateur emploie continuellement le mot « in’terview », en insistant sur le « in’ », Continuer la lecture →

« Incroyable » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1337 du 27 octobre au 2 novembre 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE Incroyable Préoccupé par le conflit des boomeurs (dont je suis) et de la jeune génération (dont je fus), j’ai décidé de jeter des ponts en invitant mon neveu à déjeuner. À 18 ans, il mesure dix centimètres de plus que moi et porte une tignasse Continuer la lecture →

« Ma non-rentrée littéraire » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1335 du 13 au 19 octobre 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE Ma non-rentrée littéraire La fameuse « rentrée littéraire » a un côté rentrée des classes qui m’a toujours déprimé. Les vacances sont finies, les feuilles des marronniers roussissent, les écrivains se retrouvent pour entamer une course dont quelques-uns sortiront gagnants, couronnés de prix et de Continuer la lecture →

« À nous de vous faire détester le train » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1333 du 29 septembre au 5 octobre 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE À nous de vous faire détester le train Les générations futures s’y habitueront peut-être. Quant à moi, je m’étonne encore, lorsque j’achète un billet de train, de devoir indiquer mon nom, mon adresse et ma date de naissance. Dans un passé proche, on pouvait emprunter Continuer la lecture →

« Sauvez le marché aux fleurs » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1331 du 15 au 21 septembre 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE SAUVEZ LE MARCHÉ AUX FLEURS! Le marché aux fleurs est en train de mourir. C’est un des plus charmants recoins de l’île de la Cité, en plein cœur de Paris. Il partage ce privilège avec le square Jean-XXIII au chevet de Notre-Dame et la place Continuer la lecture →

« Été 2050 » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1329 du 1er au 7 septembre 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE ÉTÉ 2050 Sur les plages de Normandie, les vacanciers ont changé leurs habitudes. Finis, les bains rapides qu’on prend sous le vent frais avant de se rhabiller en hâte. Dorénavant, les touristes passent de longues journées sur le sable et, parfois, vont se tremper quelques Continuer la lecture →

« Mon ami Sempé » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1327 du 18 au 24 août 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE MON AMI SEMPÉ Je me trouvais à Étretat quand j’ai appris la mort de Sempé – très malade depuis de longs mois. Et malgré la tristesse de perdre un de mes plus chers amis, je songeais, en regardant les volutes des vagues sur le rivage, Continuer la lecture →

« Batailles dans la montagne » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1325 du 4 au 10 août 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE BATAILLES DANS LA MONTAGNE Ça chauffe sur les crêtes. Non seulement parce que le soleil, cette année, inonde la jolie route qui serpente entre les sommets vosgiens, mais aussi parce que les randonneurs sont mécontents et n’ont plus peur de le dire. Depuis le printemps, Continuer la lecture →

« 25 ans de musique » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1321 du 7 au 12 juillet 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE 25 ANS DE MUSIQUE Voici quelques jours, Marianne fêtait ses 25 ans avec ce qu’il faut de chansons, et cette atmosphère de guinguette me rappelait combien la musique a occupé une place d’honneur dans l’histoire de notre journal. Je ne connais pas d’autre magazine dont Continuer la lecture →

« Propos déplacés » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1319 du 23 au 29 juin 2022

Carte blanche PAR BENOÎT DUTEURTRE PROPOS DÉPLACÉS Ça ne s’arrange pas entre Ursula et moi… Voilà quelques semaines, je dénonçais les souffrances qu’elle m’inflige chaque fois qu’elle s’exprime publiquement en anglais, telle une secrétaire d’État nord-américaine ! Pour moi, parler au nom de l’Europe supposerait d’employer l’allemand, le français, ou Continuer la lecture →