Qui entendra « L’appel de Saâles » ? par Benoît Duteurtre dans Marianne n°1183 du 15 au 21 novembre 2019

Il bataille au quotidien contre l’emprise des intercommunalités et les décisions absurdes venues de Paris. Depuis son village de Saâles, situé non loin de Saint-Dié des-Vosges, le maire Jean Vogel résiste et mobilise autour de ses actions toutes les bonnes volontés de ses administrés. Reportage. PAR BENOÎT DUTEURTRE   Dans Continuer la lecture →

Pepy, défenseur ou fossoyeur – CARTE BLANCHE à Benoît Duteurtre – Marianne n°1181 – du 1 au 7 Novembre 2019

Carte blanche PEPY, DÉFENSEUR OU FOSSOYEUR ? PAR BENOÎT DUTEURTRE   Guillaume Pepy, qui va quitter la présidence de la SNCF, se présentait volontiers comme un rempart du « service public» ferroviaire; un de ceux qui s’efforçaient, contre vents et marées, de protéger le train des tentations néolibérales conduisant à Continuer la lecture →

Pour votre sécurité – CARTE BLANCHE à Benoît Duteurtre – Marianne n°1178 du 11 au 17 octobre 2019

Carte blanche  POUR VOTRE SÉCURITÉ PAR BENOÎT DUTEURTRE Ce jeudi 3 octobre, j’ai su avant tout le monde qu’un drame venait de se produire en plein Paris. Bien involontairement, j’ai pris l’habitude, depuis mon bureau de l’île de la Cité (qui surplombe les quais face à l’Hôtel de Ville), de Continuer la lecture →

L’Europe allemande… en anglais dans le texte ! CARTE BLANCHE à Benoît Duteurtre – Marianne n°1176 du 27 septembre au 03 octobre 2019

L’Europe allemande… en anglais dans le texte ! Ça commence mal. Dès la mise en place de la Commission européenne, une polémique a éclaté sur la création du poste de commissaire chargé de « protéger notre mode de vie européen ». Nul n’a souligné, en revanche, que la nouvelle présidente, Continuer la lecture →

PEINTURE – La seconde école de Paris se réveille – Benoît Duteurtre – Marianne n°1175 du 20 au 26 septembre 2019

CULTURE Gazette PEINTURE La seconde école de Paris se réveille Une exposition à La Piscine, à Roubaix, une autre à Paris, à la galerie Laurentin… Manessier, Singier, Bazaine. L’heure de la redécouverte a sonné pour ce mouvement de la peinture française de l’après-guerre. PAR BENOÎT DUTEURTRE   Dans les milieux Continuer la lecture →

Livre – Chanson : lumière sur ces « arrangeurs » qui créent les tubes Par Benoît Duteurtre dans Marianne du 15 décembre 2018

« Jeff” », « le Métèque », « Melody Nelson » ou « Ce n’est rien » : si les refrains de ces chansons sont inscrits dans nos mémoires, c’est notamment grâce aux arrangeurs. Un livre rend enfin hommage à ce métier de l’ombre…   Avec le temps, la sublime chanson de Léo Ferré, nous toucherait-elle autant sans cet Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, « En marche ! », Jean-Baptiste Harang, Marianne, 16 novembre 2018

Benoît Duteurtre, En marche

Le décoiffeur de la semaine La farce politique de Benoît Duteurtre   Le livre a pour titre En marche !, il affiche sa volonté d’apparaître comme un conte philosophique, ce qui le dispense de préciser que toute ressemblance avec des personnes, des lieux, des événements réels serait pure coïncidence. Et Continuer la lecture →

Monde – Francophonie : non, l’Europe ne doit pas parler anglais Par Benoît Duteurtre dans Marianne du 11 octobre 2018

  Pourquoi les institutions européennes n’abandonneraient-elles pas la langue de Shakespeare pour adopter le plurilinguisme et la traduction ? Un débat primordial à l’heure du 17e sommet international de la francophonie, ces 11 et 12 octobre à Erevan, en Arménie. Le 12 janvier 2017, le sémillant candidat Macron, de passage Continuer la lecture →

Société – Les casseurs de code : Eugène Ionesco, brûleur de planches Par Benoît Duteurtre dans Marianne du 05 août 2017

Dans les années 50, le plus roumain de nos auteurs classiques a affranchi le théâtre de tout ce qui le caractérisait alors. Avec lui, plus d’intrigue, plus de personnages typés ou même de sujet, mais une explosion de poésie loufoque. A l’aube des années 90, on apercevait parfois, boulevard Montparnasse, Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, Pourquoi je préfère rester chez moi, Jack Dion, Marianne, 17 mars 2017

Benoît Duteurtre, un dégoût très sûr Dans « Pourquoi je préfère rester chez moi », notre collaborateur s’insurge contre les maux normatifs de notre société. PAR JACK DION Le Candide de Voltaire promenait sa (fausse) naïveté aux quatre coins du monde pour mieux mettre en lumière les faux-semblants, les illusions, les pièges Continuer la lecture →