« Honte et fierté françaises » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1215 du 26 juin au 2 juillet 2020

Carte blanche « HONTE ET FIERTÉ FRANÇAISES » PAR BENOÎT DUTEURTRE En 1947, bien avant la fin de la ségrégation aux États-Unis, le président du Conseil de la République (prédécesseur du Sénat), second personnage de la République française, était Gaston Monnerville, un homme noir originaire de Guyane. Dix ans plus Continuer la lecture →

« Causes indéfendables » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1213 du 12 au 18 juin 2020

Carte blanche « CAUSES INDÉFENDABLES » PAR BENOÎT DUTEURTRE Un simple déplacement à Paris pollue deux fois plus aujourd’hui qu’hier, à rebours du pseudo-combat parisien pour la planète qui prendra bientôt les dimensions d’un chantier olympique. Et réfléchissons-y, à moins de vouloir poursuivre, dans le monde d’après, le calvaire entamé Continuer la lecture →

« Le retour des fesses » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1211 du 29 mai au 4 juin 2020

Carte blanche « LE RETOUR DES FESSES » PAR BENOÎT DUTEURTRE   La crise sanitaire nous avait délivrés du dossier Polanski, cette interminable affaire entretenant la confusion entre l’homme et l’artiste. Les choses semblaient retrouver leurs justes proportions depuis qu’une vraie pandémie rendait dérisoire cette contagion médiatique visant le réalisateur Continuer la lecture →

« Punitions » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1209 du 15 au 21 mai 2020

Carte blanche « Punitions » Par Benoît Duteurtre « Fallait-il, pour des raisons psychologiques, inviter chacun à augmenter sa vigilance par des mesures symboliques ? Celle-ci m’est apparue néanmoins excessive et donnant, effectivement, l’impression de « punir » une population infantilisée pour des fautes qu’elle n’avait pas commises. » C’est la levée de la Continuer la lecture →

« Une soirée en 2021 » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1207 du 1er au 7 mai 2020

CULTURE Voilà ce à quoi ressemblera une soirée en 2021 Le grand escalier brillait de tous ses feux. Une foule élégante se pressait, messieurs en smoking, femmes en robe du soir, à cette soirée de bienfaisance organisée pour la seconde fois depuis la réouverture du Palais Garnier. Le Tout-Paris des Continuer la lecture →

« Morale de microbe » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1205 du 17 au 23 avril 2020.

Carte blanche « MORALE DE MICROBE » PAR BENOÎT DUTEURTRE « Ils n’ont pas forcément raison, mais le coronavirus, lui, s’attaque à la qualité de l’alimentation et à ceux qui font le relais entre l’agriculture et le consommateur. » Pour une fois, je suis d’accord avec Anne Hidalgo. Voilà des semaines que, Continuer la lecture →

« Je n’avais pas prévu… » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1203 du 03 au 09 avril 2020.

Carte blanche « JE N’AVAIS PAS PRÉVU… » PAR BENOÎT DUTEURTRE Ce 1er janvier 2020. présentant le « Concert du Nouvel An » sur France 2, j’adressais aux téléspectateurs mes vœux de bonne santé dont je mesure à présent l’ironie (même si je les réitère). Ce concert rituel comportait aussi, Continuer la lecture →

« Quand tout se dérègle » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1201 du 20 au 26 Mars 2020.

Carte blanche « QUAND TOUT SE DÉRÈGLE » PAR BENOÎT DUTEURTRE   La Seine, pendant plusieurs jours, a inondé les anciennes voies sur berges avec une sauvagerie oubliée. Cette eau trouble et puissante, charriant quantité de branches et d’alluvions, rappelait la présence d’un monde qui nous dépasse avec ses saisons, ses excès, Continuer la lecture →

« Le temps des territoires » Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1199 du 06 au 12 mars 2020.

Carte blanche « LE TEMPS DES TERRITOIRES » PAR BENOÎT DUTEURTRE   Parmi les tics de langage qui caractérisent la novlangue de la classe politique et des experts en tous genres, le mot «territoire » a conquis ces dernières années une place de choix. Impossible d’entendre le moindre élu, le moindre ministre, Continuer la lecture →

« La cruauté » – Carte blanche à Benoît Duteurtre dans Marianne n°1197 du 21 au 27 février 2020.

Carte blanche « LA CRUAUTÉ » PAR BENOÎT DUTEURTRE Je suis toujours content quand quelqu’un sort de prison – à moins qu’il ne s’agisse d’un être violent ou d’un dangereux psychopathe. La libération de Patrick Balkany m’a donc semblé bienvenue malgré les arguments de ceux qui rêvaient de le maintenir au trou. Continuer la lecture →