Benoît Duteurtre, L’été 76, Alain Favarger, La Liberté (Suisse), 30 avril 2011

Les yeux ténébreux de l’amour   Le charme discret de la bourgeoisie de province, catholique, vertueuse et bien pensante, quoique ouverte à une certaine modernité. On est en Normandie au cœur des années 70. Les ondes de la grande secousse de Mai 68 n’ont pas fini d’étendre leurs cercles concentriques. Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, L’été 76, Éric de Bellefroid, La Libre Belgique, 26 avril 2011

Chauds émois de l’été 76   Après Le retour du Général, Benoît Duteurtre revient à soi avec virtuosité dans L’été 76.   On était peu avant le torride été 76. L’excellent Benoît Duteurtre (20 mars 1960) y retourne en un roman autobiographique. Racontant les joies candides et les spleens langoureux Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, L’Été 76, Bruno Maillé, Causeur, 26 avril 2011

L’Été 76 par Bruno Maillé   Après avoir trempé une première fois Les pieds dans l’eau de ses souvenirs, Benoît Duteurtre nous livre un nouveau récit autobiographique. Étant né en avril 1976, j’étais à l’évidence prédestiné à aimer L’été 76. Il n’y a guère avant lui que Shakespeare dans Richard Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, L’été 76, Baptiste Liger, Lire, avril 2011

Le plus bel âge   Avec L’été 76, Benoît Duteurtre se souvient de son adolescence, quand il jouait les rebelles amoureux de la création d’avant-garde et d’une belle Hélène. Portrait d’un antimoderne, mélancolique mais jamais passéiste. Une des meilleures choses qui puissent arriver a un écrivain, c’est de rater un Continuer la lecture →