« Ma vie extraordinaire » de Benoît Duteurtre – Confession d’un moderne par Olivier Maulin dans Valeurs Actuelles n°4399 du 18 au 24 mars 2021

CULTURE Benoît Duteurtre revient sur sa vie riche d’enthousiasmes dans un roman touchant. « Ma vie extraordinaire », de Benoît Duteurtre, Gallimard, 324 pages, 20 € Confessions d’un moderne Les souvenirs d’un enfant et les enchantements artistiques d’un adulte sont au menu du nouveau roman autobiographique de Benoît Duteurtre. Par Olivier Maulin Continuer la lecture →

Dans l’enfer de la ville propagande Par Olivier Maulin pour « Les Dents de la maire » de Benoît Duteurtre dans Valeurs Actuelles du 6 février 2020

CULTURE Anne Hidalgo en pleine communication sur un Vélib’. L’édile s’occupe beaucoup de la planète, moins de sa ville.   Dans l’enfer de la ville-propagande A quelques semaines des élections municipales, Benoît Duteurtre enterre le bilan de la maire de Paris, qui a fait de la capitale un laboratoire du Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, « En marche ! », Olivier Maulin, Valeurs Actuelles, 14 novembre 2018

Benoît Duteurtre, Photo OPALE - LEEMAGE

Benoît Duteurtre s’amuse et nous amuse avec un conte philosophique qui interroge malicieusement les poncifs de l’époque.   Le meilleur des mondes.   Dans un roman satirique, drôle et tragique à la fois, Benoît Duteurtre nous fait visiter un pays imaginaire qui ressemble furieusement au nôtre.   C’est un reportage Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, Livre pour adultes, Olivier Maulin , Valeurs actuelles, 1er septembre 2016

  La fin des illusions Magistral Dans un livre hanté par la disparition de sa mère, tour à tour grave et léger, toujours pudique, Benoît Duteurtre se livre à une méditation sur la fin d’un monde qu’il a aimé. Un écrivain devient véritablement souverain lorsqu’il décide de s’affranchir de la Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, La Cité heureuse et Ma belle époque, Bruno de Cessole, Valeurs Actuelles, 10 septembre 2007

La Cité heureuse et Ma belle époque de Benoît Duteurtre.   En avant-propos de son recueil de chroniques, Ma belle époque, Benoît Duteurtre confie combien son époque le captive et l’obsède, au point d’envahir tous ses romans. « Alors, écrit-il, que nombre de mes bons amis progressistes en art, acquis Continuer la lecture →