« Le Grand Rafraîchissement » de Benoît Duteurtre par Bernard Quiriny dans Lire de mars 2024

BENOIT DUTEURTRE Saynètes à la fraîche Pour Le Grand Rafraîchissement, Benoît Duteurtre a composé une mosaïque de textes cousus ensemble, à la manière dont procédait Octave Mirbeau. Certains diront que l’étiquette « roman » est usurpée, mais la formule a ses avantages: elle donne un livre léger, plein de charme Continuer la lecture →

« Quand Duteurtre remonte le temps » Par Bernard Quiriny dans L’Opinion n°2353 du 21 septembre 2022

In folio Bernard Quiriny Quand Duteurtre remonte le temps IL Y A DES LIVRES qui ont la force de l’évidence. Un dictionnaire amoureux de la Belle Époque et des Années folles, quelle bonne idée! Et y avait-il un écrivain mieux placé que Benoît Duteurtre pour replonger dans ces années 18801920, Continuer la lecture →

Benoît Duteurtre, Livre pour adultes, Bernard Quiriny, L’Opinion, 4 octobre 2016

LA COUVERTURE de Livre pour adultes annonce «roman », mais s’agit-il bien d’un roman ? Jetons un oeil à la table des matières : le livre est découpé en huit parties, elles-mêmes composées de chapitres qui se font écho tout au long du texte, comme des séries entrelacées. On trouve Continuer la lecture →

« Ballets roses » de Benoît Duteurtre par Bernard Quiriny dans Le Nouveau Magazine Littéraire n°486 de mai 2009

« Ballets roses » Par Bernard Quiriny dans Le Nouveau Magazine Littéraire n°486 de mai 2009  Dans Les Pieds dans l’eau, Benoît Duteurtre s’inspirait de ses souvenirs d’enfance les vacances dans la station normande d’Étretat et la figure de l’arrière-grand-père, le président René Coty pour raconter la disparition de la Continuer la lecture →

« Les Pieds dans l’eau » de Benoît Duteurtre par Bernard Quiriny dans Le Magazine littéraire n°478 de septembre 2008

« Les Pieds dans l’eau » Par Bernard Quiriny dans Le Magazine littéraire n°478 de septembre 2008 Plus qu’un roman autobiographique, Les Pieds dans l’eau sont une chronique, celle de la fin de la grande bourgeoisie dans les années 1960, quand le capitalisme emporte les derniers vestiges du XIXe siècle, Continuer la lecture →